À PROPOS DE L'IDL

L’Institut pour la Démocratie pour la Démocratie Locale est un centre d’expertise spécialisé dans le domaine des sciences politiques. Il a pour vocation de promouvoir une meilleure compréhension du concept de démocratie locale et d'encourager le principe de démocratie directe à tous les échelons de l’organisation administrative du territoire, au travers notamment du recours au référendum d’initiative populaire, tel qu’il est pratiqué en Suisse par exemple.

Indépendant des pouvoirs publics, il apporte sa contribution aux travaux de recherches sur la démocratie directe et contribue au débat public en France métropolitaine et dans les territoires d'Outre-Mer de la République.

IMG_suirfu.jpg

Christophe Beaupère, Président fondateur de l'IDL

Christophe Beaupère, exerce la profession de chargé d’évaluation en politiques publiques. Il préside l’Institut pour la Démocratie Locale, centre de recherche en sciences politiques, fondé en 2020.

Il a débuté sa carrière en tant qu'assistant parlementaire d'Alain Marsaud, Député de la Haute-Vienne, et de Michel Hunault, Député de Loire-Atlantique (1995-1997), avant d'avoir été successivement chargé de mission au cabinet du Président du Conseil Général de l'Oise (1998-2001), directeur de cabinet de mairie (2001-2002), chargé de mission à la Mission Économique de l'Ambassade de France à Beyrouth (2003), consultant international (2004-2006), directeur de cabinet du Président de la Collectivité d'Outre-Mer de Saint-Barthélemy dans les Antilles françaises (2007-2013), chargé de mission au Secrétariat Général du Groupe LVMH à Paris (2013-2014), collaborateur parlementaire chargé des dossiers législatifs à l'Assemblée Nationale auprès de Maina Sage, Députée de la Polynésie-Française (2014-2016), conseiller parlementaire au Parlement Européen (2016-2018) et enseignant à la Faculté de Droit, d'Economie et de Gestion de l'UCO  (2019-2020).

 

Diplômé en Sciences Politiques de l’École des Hautes Politiques (HEP Paris) et de Sciences Po Paris, il a également suivi les formations de l'IHEDN (Institut des Hautes Études de la Défense Nationale), de l'ENA (Session de Formation Interministérielle de l’École Nationale d'Administration) et de Sciences Po Executive Education (Institut d’Études Politiques de Paris).